FRANCHIR LE PAS...

Que ce soit pour soi ou pour ses enfants, il n’est pas toujours facile de franchir le pas d’un cabinet de psychologue.Le mal-être qui nous y pousse peut prendre différentes formes: anxiété, “dépression”,” stress,” timidité, burn-out, souffrance péri-natale,  difficultés familiales, conflits de couple, problèmes entre collègues, deuil, séparation difficile, etc.Au delà de se décharger d’une souffrance, il s’agit pour celui qui parle, de modifier petit à petit son rapport aux autres et à son histoire.

.

Et les enfants?

Recevoir un enfant ou un adolescent en consultation psychothérapique, c’est chercher à entendre les souffrances et difficultés qu’il cherche à exprimer sous ses symptômes. Chez lui, ou chez elle, ceux ci peuvent prendre de nombreuses formes et entraîner l’inquiétude des parents: Désinvestissement scolaire, violence, boulimie, anorexie,troubles du sommeil, addiction, etc…